LA NOUVELLE, un genre littéraire à redécouvrir

La nouvelle, un genre littéraire
à redécouvrir

Une nouvelle est un récit court. Apparu à la fin du Moyen Age, ce genre littéraire était alors proche du roman et d'inspiration réaliste, se distinguant peu du conte. À partir du XIXe siècle, les auteurs ont progressivement développé d'autres possibilités du genre, en s'appuyant sur l'intensité de l'histoire pour renforcer l'effet de celle-ci sur le lecteur, par exemple par un dénouement bref. Un seul thème, peu de personnages. Les thèmes se sont également élargis : la nouvelle est devenue une forme privilégiée de la littérature fantastique, policière, et de science-fiction.

De grands auteurs classiques l'ont manié avec talent : POE, BALZAC, FLAUBERT, ZWEIG ou ZOLA et l'incontournable Guy DE MAUPASSANT (« Le horla » ou « Les contes de la Bécasse »),
Anna GAVALDA fut connue grâce à son premier excellent recueil de nouvelles « Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part ».
Actuellement, Eric-Emmanuel SCHMITT, Bernard WERBER, Bernard QUIRINY, Caroline LAMARCHE (entre autres) pratiquent régulièrement l'exercice avec talent.


Pourquoi lire une nouvelle ?
N'avoir ni l'envie ni le temps de se plonger dans un roman conséquent.
Avoir la satisfaction de lire une ou plusieurs histoires complètes en une soirée ou sur un moment court du quotidien.
Un seul évènement traité, des personnages peu nombreux, une force narrative et une chute inattendue à rebondissement qui nous marquent profondément.

Edgar Allan Poe (1890-1979)












Un genre classique sans cesse renouvelé par de grands auteurs contemporains (et de nombreux belges !).

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire