« La servante écarlate » de Margaret Atwood

Rien de mieux que les vacances pour se poser et réfléchir à l'avenir.

Dans un futur proche, une secte politico-religieuse va prendre le pouvoir. Dorénavant, tout sera dirigé par des règles strictes. Toute divergence religieuse, sexuelle et/ou politique sera sévèrement punie.
C'est le retour au pouvoir des hommes et l'oppression des femmes.
Elles ne pourront plus travailler, être propriétaires ou même posséder de l'argent ou lire.
La fécondité ayant drastiquement diminué suite aux pollutions et maladies, les quelques dernières femmes fécondes seront réduites au rôle de reproductrices. Elles seront des servantes mises au service d'hommes influents.

La servante écarlate, publié pour la première fois en 1985, est une dystopie, aujourd'hui plus alarmante que jamais auparavant. Adaptée en série télévisée depuis 2017, l'histoire de Defred (ou Offred en anglais) et des autres servantes trouble profondément non seulement les États-Unis mais aussi le reste du monde.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire