Coups de coeur de 0 à 3 ans

« Les histoires contées ! », un nouveau rayon à la bibliothèque d'Embourg
Pour toute la famille
La section jeunesse de la bibliothèque d'Embourg vient de développer un nouveau rayon avec des livres-CD. Des histoires racontées, souvent entrecoupées de chansons, à écouter en famille, à la maison ou sur la route des vacances ! 

 

Parmi les livres disponibles, quelques coups de cœur : Georgia, Léon accordéon et La petite trouille.
Avertissement pour les parents : vous allez les connaître par cœur tellement vos enfants les écouteront en boucle !





« Mon premier imagier des animaux »
Dès 1 an

 

Un imagier photo original tout en carton, pour apprendre aux tout-petits à mettre des mots sur leurs émotions.




 



 « Cactus câlin » de Simona CIRAOLO
Dès 3 ans

Titus le cactus vient d’une ancienne famille aux règles très strictes. Leur devise : Chacun à sa place, rien ne dépasse ! Mais, Titus le vit mal. La seule chose qu’il veut, c’est un câlin ! Il comprend vite qu’il ne recevra aucune tendresse de la part de ses proches et part à la recherche d'amis qui pourront lui donner l’amour dont il a tant besoin. Mais cela ne sera pas facile avec ses épines…
Des illustrations mignonnes et souvent hilarantes qui nous donnent un magnifique album attendrissant avec des thèmes forts comme la différence et la solitude. Un livre qui, malgré son héros, reste tout doux. 

« Pierre et la sorcière » de Gilles BIZOUERNE
Dès 3 ans

La trame est bien connue des amateurs de contes. Zou !, la sorcière enferme Pierre dans un sac. Frrrout !, elle referme la ficelle. Mais chlak !, il coupe le sac avec son couteau et y met des ronces à sa place.
On retrouve un zeste de « Boucle d'Or » en début d'histoire, une mesure de « La Petite Poule Rouge » et une pincée de « Pierre et le Loup ». Une vraie histoire de conteur (à défaut d'être une histoire vraie), nourrie de la tradition orale universelle. Le texte est rythmé et chantant, ponctué par des onomatopées qui font le délice des enfants. Avec la malice et le courage de Pierre contre la bêtise de la sorcière (qui, oh joie, jure comme un charretier), l’on se doute bien de l'issue heureuse de l'histoire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire