« Je vous écris de Téhéran » de Delphine MINOUI (témoignage)

Auteur du livre et reportage « Les passeurs de livres de Daraya » 
Sous la forme d'une lettre posthume à son grand-père, entremêlée de récits plus proches du reportage, Delphine Minoui raconte ses années iraniennes, de 1997 à 2009. Au fil de cette missive où passé et présent s'entrechoquent, la journaliste franco-iranienne porte un regard neuf et subtil sur son pays d'origine, à la fois rêvé et redouté, tiraillé entre ouverture et repli sur lui-même. Avec elle, on s'infiltre dans les soirées interdites de Téhéran, on pénètre dans l'intimité des mollahs et des miliciens bassidjis, on plonge dans le labyrinthe des services de sécurité, on suit les espoirs et les déceptions du peuple, aux côtés de sa grand-mère Mamani, son amie Niloufar ou la jeune étudiante Sepideh.
Rien n'est ni tout blanc ni tout noir, et l'amour qu'on peut ressentir pour un pays, allant parfois jusqu'au sacrifice, fait émerger la liberté de pensée, d'écrire, d'aimer et de Vivre. 
La société iranienne dans laquelle se fond l'histoire personnelle de la reporter n'a jamais été décrite avec tant de beauté et d'émotion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire